top of page

Naissance du projet

Naissance du projet_edited_edited.jpg

Un tag

L’affiche des consultations poétiques du Théâtre de la Ville auxquelles je participe comme danseuse depuis 2020 se fait taguer.

Mon visage est barbouillé d’un “Garçonne”.

Était-ce le prix à payer pour ma petite gloire ?

Quoi qu’il en soit, cette petite goutte fit déborder un vase qui se remplissait déjà depuis quelque temps et m’a fait basculer dans la certitude de vouloir explorer la construction de genre dans un cadre artistique.

Un repas de famille

Après avoir lancé le sujet de la non-binarité dans un repas de famille, j’ai pris la mesure de la crispation des gens de tous bords politiques et de toutes générations sur le sujet. J’ai commencé à me documenter sur la transidentité et j’y ai trouvé beaucoup de réponses concernant mon féminisme et ma performance de genre.

Une rencontre

Ne pas être seule dans l’écriture m’a apparu comme une évidence, il me fallait un.e comparse pour embrasser le sujet. C’est avec Émile Rigaud, que j’ai trouvé un équilibre entre complicité artistique et confrontation productive.

Remerciement

Merci à l’inconnu.e pour sa pulsion, grâce à son tag La Loutre Cie passe en cuisine et met ses quatre pieds dans le plat de la théorie du genre.

Présentation du spectacle

Le propos

Tenir une conférence grand public sur la construction de genre n’est pas une mince affaire. Pourtant, M.Woke décide de s’y atteler. Il fait le pari d’accompagner dans ce voyage intime, autant les agacés et les dépassés, que les concernés ou les sensibles. Il suit l’histoire de Charlie, jeune adulte, qui au rythme des repas de famille se cogne aux frustrations, aux joies ou aux colères, aux injustices et aux inégalités que le genre fabrique dans notre société.

Forme et format

Spectacle de théâtre contemporain accompagné d’un travail chorégraphique et d’animation vidéo. D’une durée de 80minutes, il est accessible aux enfant à partir de 12 ans.

couverture.png
bottom of page