Mise à disposition 

Résidence d'artiste

Le 40, ouvre ses portes à une compagnie pour mener à bien un projet de spectacle vivant. Toutes les disciplines sont les bienvenues. Accueil, accompagnement technique, administratif, et/ou collaboration artistique sont proposées sans aucune obligation. Deux spectacles sont en résidence pour la saison 2022-2023 : Pina et la Cape d'argent  et  Angle mort.

 

Pina et la cape d'argent écrit et mis en scène par Alexandre Bécourt . En 2021-2022 nous avons accueilli le projet théâtral porté par l'asso Théâtre de La Cape d'Argent en mettant à disposition notre salle Isadora. Cet accueil s'est enrichi par la suite d'un accompagnement technique notamment la création lumière pour les premières représentations le 17 et 19 juin 2022 au Théâtre de L'Opprimé, Paris 12°. La collaboration entre la compagnie La Cape d'argent et le 40, va se poursuivre pour la saison 2022-2023. Une version scolaire est en préparation et devrait être présentée au 40 le dimanche 20 novembre et une participation au Festival Off 2023 ou 2024 est envisagée.

Document sans titre (5)-page-001_edited.jpg

L'histoire :

Un conteur dépassé et une conteuse venant perturber ses vieilles habitudes nous invitent à suivre le voyage d’une jeune créature,
Pina. Au centre d’une famille traumatisée, celle-ci ne sait comment faire face à la perte de sa mère. Mais un jour, au milieu de la forêt, elle découvre un message racontant la légende de la Cape d'Argent censée permettre à quiconque la trouverait d'exaucer un vœu. Débute alors une aventure mystérieuse, une quête initiatique durant laquelle Pina affronte, entre autres, un Serpent fourbe, une Impératrice tyrannique ou encore un Dragon cruciverbiste en perte de magie.
Au milieu de ces créatures toutes plus dangereuses les unes que les autres, Alfredo, esprit de la Cape d’Argent, aide Pina à faire face à ses émotions dans l'espoir de ramener sa mère à la vie.

La troupe :

La compagnie s’articule autour des élèves du Studio de Formation Théâtrale de Vitry-sur-Seine, école créée par Florian Sitbon, lui-même formé dans l’Unité Nomade de Mise en Scène du CNSAD. Clémence, Emile, Juliette, Marie, Mateo et Pauline y ont foulé les mêmes planches. La plupart étant de la distribution qui a joué « Arlequin, poli par l’amour » de Marivaux mis en scène par Vincent Debost en partenariat avec le CDN de Normandie – Le Préau Vire. Ce spectacle s’est notamment joué à La Cartoucherie en 2021  pendant le confinement lors du festival « Le Soleil se partage » sur invitation d’Ariane Mnouchkine. Cette année, la troupe a accueilli Jean-Charles, formé au Studio Pygmalion et est accompagnée par le Studio de Formation théatrale de Vitry-sur-Seine et le 40, tiers-lieu culturel d’Ivry-sur-Seine dans lequel la troupe est en résidence.  

Angle mort écrit et interprété par Julien Tesgui et mise en scène par Laure Guillem. Amandine de Boisgisson, directrice artistique de La Loutre Cie, découvre au Théâtre du Samovar l'extrait Soirée d'exception. Lors du Cabaret du 40 le 9 avril 2022, Julien nous a fait le plaisir de présenter cet extrait au public du tiers-lieu. Pour la saison 2022- 2023, La Loutre Cie/Au 40 propose à Julien et Laure un accompagnement administratif et artistique pour la création d'un spectacle d'une heure, intitulé Angle Mort.

L'histoire :

Un spectacle seul-en-scène où un anti-héros sensible et naïf fait le récit des obstacles qu’il rencontre pour occuper sa place dans le monde, sur un mode drolatique, burlesque et poétique.

Un des enjeux majeurs du personnage est de réussir à sortir et à vivre une vie « normale », réussir à communiquer avec le monde
extérieur, les gens, et d’arriver ainsi à rompre son isolement. Il se confie au public sans quatrième mur dans cette langue un peu
littéraire, un peu antinaturelle, une langue plus rêvée que parlée, qui exprime une contradiction profonde en lui, et qui mesure l’écart qui le sépare de la réalité.

Julien.webp